Livret A

Site réalisé par Mr Jacky Defrain. Vous pouvez me contacter à l'adresse suivante:jd1963@orange.fr  


Page élaborée en août 2009 avec mises à jour ultérieures. 

La forme la plus connue d'épargne à court terme est évidemment le livret A, puisqu'il est possible de récupérer l'encours à tout moment.

Toutefois, Il faut bien avoir conscience du fonctionnement de ce livret:fonctionnement commun avec d'autres produits.


1°)Rémunération à la quinzaine. 

C'est le système de rémunération à la quinzaine et non au jour le jour. Les intérêts sont calculés du premier au quinze et du seize jusqu'au dernier jour du mois.

Ainsi un versement effectué le 18/02 ne produira des intérêts, qu' à compter de la quinzaine suivante.

A l'inverse un retrait effectué le 28/02 annulera les intérêts correspondants à ce retrait pour la seconde quinzaine de février.

Pour optimiser les opérations, il convient de faire des versements en fin de quinzaine et des retraits en début de quinzaine, si cela est possible.

Pour les versements,par chèque, si vous êtes client dans deux banques, il faut également faire attention, au délai d'encaissement de votre chèque par la banque, qui gère le livret A(zéro à trois jours, voire éventuellement plus).

Attention:les intérêts sont calculés par quinzaine mais ils ne sont inscrits au crédit, qu'en début d'année suivante.  

2°)Autres caractéristiques.

Plafond des dépôts: 15300E, hors capitalisation des intérêts. Plafond porté à 19125E à compter du 01/10/12 et à 22950E à compter du 01/01/13.

Fiscalité:pas d'imposition des intérêts.Un seul livret par personne:  les mineurs peuvent en détenir un. Taux d'intérêt depuis le 01/08/11:2,25%. A compter du 01/02/13, 1,75%. 1,25% à compter du 01/08/13,1% à compter du 01/08/14.

Depuis quelques années, le taux d'intérêt est calculé, selon une périodicité trimestrielle,  afin de tenir compte de l'évolution des taux d'intérêt à court terme. 

Depuis le 01/02/09, il est possible de détenir un livret A, dans n'importe quelle banque, alors qu'auparavant la Poste et les Caisses d'Epargne avait le monopole de sa commercialisation. 

Il est possible de faire transférer son livret A d'une banque à l'autre. Le transfert ne peut pas dépasser quinze jours ouvrés mais il y a donc le risque de perdre deux quinzaines d'intérêt, si le transfert s'effectue sur une période, correspondant à deux quinzaines différentes.

En cas d'infraction à la réglementation sur l'unicité du Livret A pour une personne, il est prévu l'imposition des intérêts pour le deuxième livret, plus éventuellement des intérêts de retard et une amende de 2% sur la valeur de l'encours de ce livret, avec un minimum de mise en recouvrement de 50E, ce qui correspond à un solde de 2500E.

Le gouvernement semble être décidé, à faire la chasse aux doublons, dont le nombre a augmenté, avec la fin du monopole. Des personnes ont ouvert un nouveau livret mais n'ont pas clôturé l'ancien. Par ailleurs, pour éviter de nouveaux doublons, un système d'interrogation d'un fichier "central" est à l'étude, quand une banque ouvre un livret A à un client.   

Régulièrement, il est évoqué la possibilité d'imposer les intérêts du Livret A (gouvernement, députés, sénateurs,.....) mais cette imposition ne concernerait que les intérêts versés sur la différence entre l'encours du livret A et le plafond de 22950E, c'est à dire, quand celui-ci a été dépassé par la capitalisation des intérêts.